Bienvenue à GIANTmicrobes!

Euglène (Euglena gracilis)

Euglène (Euglena gracilis) under a microscope!

Mi-plante, mi-animal, les euglènes sont l’une des créatures les plus étudiées et les plus bizarres ! Viens découvrir ces étonnants protistes.

FAITS : Les euglènes sont des créatures aquatiques qu'on retrouve fréquemment dans l’eau douce et dans l’eau salée, ainsi que dans les pipettes des laboratoires. C'est en effet l’un des organismes microscopiques les plus étudiés !

Les euglènes présentent les mêmes caractéristiques que les cellules eucaryotes : un noyau, des mitochondries, des appareils de Golgi, des lysosomes et des vacuoles. Mais leurs traits les plus distincts sont leur long flagelle et leur gros œil primitif rouge. (Euglena signifie « bon œil » en Grec, bien que leur œil primitif soit en fait une sorte de paupière qui obscurcit la lumière provenant d’autres photorécepteurs lorsque la cellule tourne.)

Même si les euglènes sont capables de se tortiller et de ramper comme d'autres microorganismes, leur long flagelle se tord comme un propulseur, leur permettant de se déplacer beaucoup plus vite. Et c’est en naviguant vers la lumière que les euglènes peuvent augmenter leur production de nourriture.

En fait, les euglènes sont l’hôte symbiotique des algues vertes et d’autres microorganismes qui produisent leur nourriture et profitent de leur capacité à se déplacer vers la lumière. Elles sont parfois si douées pour la dégustation et la multiplication qu’elles arrivent à faire verdir toute l’eau d’un étang !

Les euglènes fascinèrent les premiers taxonomistes car elles étaient non seulement capables de produire leur propre nourriture par le biais de la photosynthèse comme les plantes, mais elles pouvaient également se déplacer et se nourrir comme des animaux en absorbant les nutriments provenant de matières organiques en décomposition. Au final, il fut décidé que l’euglène n’était ni une plante ni un animal, mais un protiste, qui n’est ni une plante, ni un animal, mais les deux. À toi de décider !

Copyright © 2014 Giantmicrobes, Inc. Tous droits réservés.

Size Specs Fan Photos
Prices include 20% VAT

Sizes:


Euglène (Euglena gracilis) Euglène (Euglena gracilis) GMEU-PD-0246
8,95 €
- +

Product Details

Informations complémentaires

Sizes Giantmicrobes are based on actual microbes, cells, organisms and other critters, only 1,000,000 times actual size!
Gigantic (GG) 40-60cm
XL (XL) 25-38cm
Original (PD) 12-20cm
Minis (MM) 5-10cm each
Keychain (KC) 5-10cm with clip
Materials Plush from all new materials. Stuffed with polyester fiber fill. Surface washable: sponge with water & soap, air dry.
Emballage Each plush microbe includes a printed card with fun, educational and fascinating facts about the actual microbe or cell.
Safety Every product meets or exceeds U.S. and European standards for safety. For ages 3 and up.

All about Euglène (Euglena gracilis)

FAITS : Les euglènes sont des créatures aquatiques qu'on retrouve fréquemment dans l’eau douce et dans l’eau salée, ainsi que dans les pipettes des laboratoires. C'est en effet l’un des organismes microscopiques les plus étudiés !

Les euglènes présentent les mêmes caractéristiques que les cellules eucaryotes : un noyau, des mitochondries, des appareils de Golgi, des lysosomes et des vacuoles. Mais leurs traits les plus distincts sont leur long flagelle et leur gros œil primitif rouge. (Euglena signifie « bon œil » en Grec, bien que leur œil primitif soit en fait une sorte de paupière qui obscurcit la lumière provenant d’autres photorécepteurs lorsque la cellule tourne.)

Même si les euglènes sont capables de se tortiller et de ramper comme d'autres microorganismes, leur long flagelle se tord comme un propulseur, leur permettant de se déplacer beaucoup plus vite. Et c’est en naviguant vers la lumière que les euglènes peuvent augmenter leur production de nourriture.

En fait, les euglènes sont l’hôte symbiotique des algues vertes et d’autres microorganismes qui produisent leur nourriture et profitent de leur capacité à se déplacer vers la lumière. Elles sont parfois si douées pour la dégustation et la multiplication qu’elles arrivent à faire verdir toute l’eau d’un étang !

Les euglènes fascinèrent les premiers taxonomistes car elles étaient non seulement capables de produire leur propre nourriture par le biais de la photosynthèse comme les plantes, mais elles pouvaient également se déplacer et se nourrir comme des animaux en absorbant les nutriments provenant de matières organiques en décomposition. Au final, il fut décidé que l’euglène n’était ni une plante ni un animal, mais un protiste, qui n’est ni une plante, ni un animal, mais les deux. À toi de décider !

Copyright © 2014 Giantmicrobes, Inc. Tous droits réservés.

You may also like

Back to top