Bienvenue à GIANTmicrobes!

Diabète Cellule Bêta - Insuline (β cells)

Les cellules bêta pancréatiques produisent l’insuline qui aide à réguler le taux de sucre dans l’organisme. Découvrez comment elles fonctionnent et ce qui se passe lorsqu’elles ne fonctionnent pas.

Chaque cellule comporte une hormone d’insuline créée d’après une vraie molécule d’insuline !

FAITS : Les cellules bêta pancréatiques produisent l’insuline qui aide à réguler le taux de sucre glucose dans l’organisme. Lorsque le taux de sucre sanguin augmente, les cellules bêta libèrent de l’insuline qui permet aux cellules des muscles et de la graisse de commencer à absorber l’excès de sucre. Ainsi, le taux de glucose revient à un niveau sain et le sucre est stocké pour être utilisé ultérieurement comme source d’énergie cellulaire.

Mais, si les cellules bêta sont endommagées, la production d’insuline peut devenir compromise. Le diabète de type 1 semble être le résultat d’une réponse auto-immune où le propre système immunitaire de l’organisme attaque les cellules et les détruit. Le corps n’étant plus capable de produire de l’insuline et de réduire efficacement son taux de sucre, celui-ci augmente. Il en résulte un besoin croissant de boire ainsi qu’une envie fréquente d'uriner car l’organisme lutte pour réduire son taux de sucre. (L’excès de glucose donne aussi un goût sucré aux excrétions aqueuses du corps, c’est d’ailleurs ainsi que le diabète était diagnostiqué dans le passé...)

Même si les cellules bêta continuent de fonctionner, un diabète peut toujours se déclarer si les cellules des muscles et de la graisse répondent de manière insuffisante à l’insuline ou si des quantités insuffisantes d’insuline sont produites. Ce diabète de type 2 est beaucoup plus commun et touche généralement les adultes.

Mais heureusement, le diabète de type 2 se traite grâce à des modifications du régime alimentaire, la pratique d'exercices physiques et parfois des médicaments. Et si le diabète de type 1 nécessite l’injection régulière d’insuline, les progrès rapides en matière de contrôle de la glycémie et des formes d’administration de l’insuline ont permis d’améliorer considérablement le quotidien des diabétiques. La recherche médicale travaille actuellement sur la restauration des cellules bêta endommagées et sur un traitement curatif du diabète.

Copyright © 2014 Giantmicrobes, Inc. All Rights Reserved.

  • Diabetes Beta Cell cluster
  • Diabetes Beta Cell plush doll
  • Diabète Cellule Bêta - Insuline (β cells) under a microscope!
Size Specs
Prices include 20% VAT

Sizes:


Diabète Cellule Bêta - Insuline (β cells) Diabète Cellule Bêta - Insuline (β cells) GMEU-PD-0061
12,95 €
- +

Product Details

Informations complémentaires

Sizes Giantmicrobes are based on actual microbes, cells, organisms and other critters, only 1,000,000 times actual size!
Gigantic (GG) 40-60cm
XL (XL) 25-38cm
Original (PD) 12-20cm
Minis (MM) 5-10cm each
Keychain (KC) 5-10cm with clip
Materials Plush from all new materials. Stuffed with polyester fiber fill. Surface washable: sponge with water & soap, air dry.
Emballage Each plush microbe includes a printed card with fun, educational and fascinating facts about the actual microbe or cell.
Safety Every product meets or exceeds U.S. and European standards for safety. For ages 3 and up.

All about Diabète Cellule Bêta - Insuline (β cells)

FAITS : Les cellules bêta pancréatiques produisent l’insuline qui aide à réguler le taux de sucre glucose dans l’organisme. Lorsque le taux de sucre sanguin augmente, les cellules bêta libèrent de l’insuline qui permet aux cellules des muscles et de la graisse de commencer à absorber l’excès de sucre. Ainsi, le taux de glucose revient à un niveau sain et le sucre est stocké pour être utilisé ultérieurement comme source d’énergie cellulaire.

Mais, si les cellules bêta sont endommagées, la production d’insuline peut devenir compromise. Le diabète de type 1 semble être le résultat d’une réponse auto-immune où le propre système immunitaire de l’organisme attaque les cellules et les détruit. Le corps n’étant plus capable de produire de l’insuline et de réduire efficacement son taux de sucre, celui-ci augmente. Il en résulte un besoin croissant de boire ainsi qu’une envie fréquente d'uriner car l’organisme lutte pour réduire son taux de sucre. (L’excès de glucose donne aussi un goût sucré aux excrétions aqueuses du corps, c’est d’ailleurs ainsi que le diabète était diagnostiqué dans le passé...)

Même si les cellules bêta continuent de fonctionner, un diabète peut toujours se déclarer si les cellules des muscles et de la graisse répondent de manière insuffisante à l’insuline ou si des quantités insuffisantes d’insuline sont produites. Ce diabète de type 2 est beaucoup plus commun et touche généralement les adultes.

Mais heureusement, le diabète de type 2 se traite grâce à des modifications du régime alimentaire, la pratique d'exercices physiques et parfois des médicaments. Et si le diabète de type 1 nécessite l’injection régulière d’insuline, les progrès rapides en matière de contrôle de la glycémie et des formes d’administration de l’insuline ont permis d’améliorer considérablement le quotidien des diabétiques. La recherche médicale travaille actuellement sur la restauration des cellules bêta endommagées et sur un traitement curatif du diabète.

Copyright © 2014 Giantmicrobes, Inc. All Rights Reserved.

Back to top